Skip to content

dernière ligne droite

10 juin 2016

Voilà, au terme de toutes ces années de scolarité plus ou moins réussies, il est temps de dresser un petit bilan…

Je n’ai pas été très présente sur le blog depuis un bout de temps, mais le fiston a pris son envol et a appris à se passer de moi (qui ait repris le travail), tout en continuant à travailler avec sa grand-mère.

Je dois dire que le passage en filière  professionnelle  a été …une réussite, dans le sens où cela lui a redonné confiance en lui et où l’alternance de stages, de, matières professionnelles et de matières classiques lui a permis de retrouver un intérêt à la scolarité. Il avait choisi un bac pro commerce, ce qui restait assez généraliste, et au fil de sa scolarité, l’envie de poursuivre ses études s’est imposée…quel changement avec le ras le bol des débuts!

A quelques jours du bac, plutôt confiant, ses souhaits de poursuite se sont concrétisés: APB post bac vient de lâcher ses résultats, et il est pris dans son choix n°2: un BTS COMMUNICATION!

Il avait demandé également des BTS MUC, NRC, GESTION PME/PMI, et en 1er choix un BTS AUDIOVISUEL (option montage et option image)

Pour ce premier choix, il a été admissible, a passé un oral et défendu son beefsteak (sachant que dans ces BTS on prend beaucoup de S). Pour ses autres choix, on ne saura pas s’il était pris (puisqu’une fois qu’un choix est ok les suivants tombent) mais je gage que oui.

Au final, il va plutôt faire ESRA (Ecole Supérieure de Réalisation Audiovisuelle), pour laquelle il a aussi passé un concours (hors APB) et où il a été reçu.

Bref, il a le choix et ce n’est pas donné à tous les bacheliers

Bravo, je suis fière de lui, contente d’avoir lutté pour qu’il s’accroche, heureuse de le voir se diriger vers quelque chose qui le passionne, et je dis à tous les parents d’enfants dys qui me lisent, ne baissez pas les bras, renversez les montagnes, enfoncez les portes et surtout, ne voyez pas comme un échec le bac professionnel, c’est un moyen comme un autre d’obtenir un diplôme (avec étapes: CAP, BEP, BAC) et de poursuivre ses études ( et on y trouve souvent beaucoup de bienveillance de la part des enseignants de ces filières, nettement plus conscients des difficultés et de la souffrance engendrée pour ces élèves). Et puis, les dys ont ce petit truc en plus (appelons le créativité, joie de vivre, espièglerie, etc etc), cultivez le, laissez le s’exprimer (il n’y a pas que le scolaire!), ces petits plus non formatés interpellent les « sélectionneurs » qui cherchent des profils…dysférents!

Vous pouvez aller sur ce lien et voir les réalisations de TRISTAN, qui ont sans doute aidé à sa sélection à ESRA et au BTS COMMUNICATION     http://tgallen.wix.com/tristangallen

Je serai sûrement moins active maintenant sur ce blog, mais toujours à l’écoute si vous désirez me poser des questions . Bon vent à Tristan et merci de votre soutien et de vos participations…et surtout ne lâchez rien!

No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :